Histoire du TuiNa massage chinois traditionnel

Une brève introduction au massage tuina

Les anciens chinois disaient que les animaux utilisaient le massage longtemps avant les humains. Par instinct, les animaux utilisent les massages à des fins de toilettage, de réconfort et même de guérison.

À mesure que la culture et la société humaine se développaient, eux aussi commençaient à se masser eux-mêmes et les autres.

Ces actions avaient pour but de toilettage, de réconfort et de guérison, comme pour les animaux. Initialement, le massage humain était également considéré comme instinctif. Nous connaissons tous le concept de frotter immédiatement une zone sur notre propre corps après avoir été blessé.

Les techniques de massage ont été raffinées et systématisées au cours des siècles. « Tuina » est l’aboutissement de l’expression chinoise de cet instinct de massage.

 

Tui

Caractère chinois (hanzi) pour :Tuina massage

Tui

Signifie littéralement pousser

Caractère chinois (hanzi) pour :

Na

Signifie littéralement saisir

 

Temps forts de l’histoire du massage chinois à travers le temps

Le massage chinois est-il l’ancêtre de tous les systèmes de massage ?

Des études archéologiques ont mis au jour des preuves de l’existence du massage chinois datant d’environ 2700 av. J.-C., ce qui en fait le précurseur de toutes les autres formes de massage et de travail du corps qui existent aujourd’hui, allant du Shiatsu jusqu’à l’ostéopathie.

Des écrits sur des fragments d’os dans la dynastie Shang (avant 1800 av. J.-C.) décrivent des méthodes de massage pour traiter les nourrissons.

Le texte ancien le plus célèbre sur la médecine chinoise‚ Huang Di Nei Jing (Le classique de la médecine interne de l’empereur jaune), achevé entre le premier siècle avant notre ère et le premier siècle de notre ère comprend des passages sur l’utilisation de ces techniques de massage et sur leur utilisation dans le traitement de certaines maladies.

Le massage chinois a été répertorié comme une méthode de traitement majeure dans le Huangdi Neijing.

Dans les dynasties de Wei et Jin (220 – 420 apr. J.-C), les départements de massage tuina étaient des spécialités officielles dans le système de santé du gouvernement chinois.

 

La massothérapie traditionnelle devient officielle en Chine

Durant la dynastie Sui (581-618 apr. J.-C) le titre de docteur en massage Tuina fut formé et durant la dynastie Tang (618-906 apr. J.-C) un département de massothérapie chinoise fut créé au sein de l’Institut des Médecins Impériaux. La pratique et l’enseignement de la massothérapie continuèrent à s’épanouir. Le Dr Sun Si Miao a introduit dix techniques de massage supplémentaires et a systématisé le traitement des maladies infantiles par la thérapie de massage.

Sous la dynastie Song (960-1279 apr. J.-C) et la dynastie Yuan (1280-1368 apr. J.-C), une analyse intensive des techniques de massage fut entreprise et la thérapie fut affinée. Il devint la principale forme de traitement dans les services de pédiatrie et d’ostéopathie à l’Institut des Médecins Impériaux.

La dynastie Ming (1368-1644 apr. J.-C.) vit le prochain grand essor de la massothérapie. C’est à cette époque qu’il prend le nom de Tui Na. De nombreux textes ont été écrits au cours de cette période, en particulier sur le Tui Na pédiatrique, qui était devenu extrêmement populaire.

 

La lutte entre la médecine traditionnelle chinoise et la médecine moderne

Au début du XXe siècle, la médecine traditionnelle chinoise a commencé à souffrir énormément. Cela était dû à la concurrence des traitements principalement symptomatiques de la médecine occidentale. Entre 1912 et 1948, sous le règne de Guo Min Dang, des médecins formés à la médecine occidentale sont revenus du Japon en Chine et ont recommandé que la médecine traditionnelle chinoise soit interdite. Heureusement, cela a été rejeté à l’Assemblée Médicale Nationale à Shanghai le 17 mars 1929, grâce à un lobbying massif. Cette journée est commémorée chaque année et célébrée comme la Journée des médecins chinois.

Mao Ze Dong était également opposé à la médecine traditionnelle chinoise jusqu’à la Longue Marche de 1934-1935. Aucun médicament, anesthésie ou chirurgie n’était disponible, et des docteurs en médecine traditionnelle chinoise sont venus à la rescousse, obtenant des résultats étonnants avec un grand nombre de soldats blessés et malades.

Pour information, la Longue Marche, “la marche de dix mille li”, était une retraite militaire mené par l’Armée Rouge du Parti communiste chinois, le précurseur de l’Armée populaire de libération, pour échapper à la poursuite de l’Armée nationale révolutionnaire du Kuomintang de Tchang Kai-check. Il n’y a pas eu de Longue Marche, mais une série de marches, au cours desquelles différentes armées communistes du sud se sont échappées vers le nord et à l’ouest durant la guerre civile chinoise.

À partir de ce moment, la médecine traditionnelle chinoise (MTC) s’est fermement implantée sur le terrain de la médecine moderne et, sous la République populaire de Chine créée en 1948, tous les départements de MTC ont été améliorés et encouragés à se développer. En 1956, l’Académie de Massage Chinois Traditionnel (TuiNa) a été créée sous la direction du ministère de la Santé de la république populaire de Chine et le premier cours de formation officiel au massage traditionnel a été ouvert à Shanghai. D’autres hôpitaux ont suivi en ouvrant leurs propres départements de Tui Na. En 1974, il y avait des départements hospitaliers de massage chinois dans toute la Chine.

 

Les médecins en massage tuina reçoivent la même formation exigeante que les acupuncteurs et herboristes. Ils jouissent du même niveau de respect professionnel.

Sources: ukrtcm.org & omhs.biz