Les patients atteints par le coronavirus sont traités avec la Médecine Traditionnelle Chinoise

20/02/2020
Posted in Actualités
20/02/2020 Niklas

La Chine traite les patients atteints de coronavirus COVID-19 avec la Médecine Traditionnelle Chinoise, a déclaré un haut responsable de la santé.

La médecine chinoise est fondée sur plusieurs écrits médicaux antiques, le plus ancien ouvrage est le Huang Di Nei Jing ou Classique internet de l’empereur Jaune remontant au 5ème – 3 ème siècles av. J.-C. La médecine chinoise est une thérapie ancestrale, rendue familière grâce à l’acupuncture et connue pour son système des méridiens dans le corps. Les trois branches principales et méthodes de soin différentes constituant la Médecine Traditionnelle Chinoise sont : l’acupuncture, le massage chinois et la phytothérapie (les remèdes à base de plantes).

 

Les chiffres de la Médecine Traditionnelle Chinoise contre le virus

D’après le China Daily, plus de 85% des nouveaux patients atteints par le coronavirus nCOV en Chine ont reçu la Médecine Traditionnelle Chinoise comme moyen de traitement, a annoncé lundi 17 février l’Administration Nationale de la Médecine Traditionnelle Chinoise, populairement connue sous le nom de MTC.

La MTC a été appliquée à 60 107 patients infectés, soit 85,2% du total des infections, récemment, selon Jiang Jian, chef du Département d’Administration et de Supervision Médicale de la MTC. Dimanche 16 février au soir le nombre de cas confirmés sur le continent chinois est passé à 70 548, selon le China Daily.

En dehors de la province du Hubei, environ 87% des patients prenant des traitements de médecine chinoise ont récupéré et sont sortis des hôpitaux ou ont présenté des améliorations de leur état, a déclaré Jiang.

 

Plus de la moitié des patients infectés dans le Hubei ont utilisé des remèdes de médecine alternative

D’après Bloomberg et China Daily, la médecine chinoise semble avoir joué un rôle relativement plus petit dans le Hubei, la province au centre de l’épidémie du virus, comme Wang Hesheng, le nouveau chef de la Commission de Santé du Hubei, a déclaré samedi 15 février que plus de la moitié des cas confirmés dans la région avaient utilisé des remèdes de médecine alternative et que les traitements dans les hôpitaux de Wuhan, la capitale du Hubei, combine la Médecine Traditionnelle Chinoise et les médicaments occidentaux.

Wang est l’un des responsables au premier plan des efforts de Pékin pour redéfinir son approche de l’épidémie, après que la colère a augmenté à travers la Chine à cause d’un manque de transparence tout au long de la crise qui a fermé de vastes couches de l’économie. Plus tôt cette semaine, la Chine a limogé les principaux dirigeants de la province assiégée, y compris le prédécesseur de Wang.

Wang, qui est également chef adjoint de la Commission Nationale de la Santé, a été nommé membre du comité permanent du Hubei, le principal organe décisionnel de la province. Quelques jours après sa nomination, Hubei a annoncé un ajustement dans sa méthode de comptage des infections pour inclure les personnes diagnostiquées avec un CT-scan, la tomodensitométrie qui permet l’étude des organes d’un patient, une décision qui a ajouté près de 15000 cas au nombre total de Hubei et a anéanti l’espoir que l’épidémie était sous contrôle.

 

Des milliers de médecins spécialisés en Médecine Traditionnelle Chinoise envoyés à Hubei

Jiang Jian a ajouté que plus de 3 100 travailleurs médicaux spécialisés dans la MTC sont arrivés à Hubei de 28 régions provinciales à travers la Chine pour renforcer les capacités de soins médicaux dans la région, et quatre groupes d’équipes de MTC de niveau national comprenant 588 personnes sont maintenant stationnés dans quatre établissements médicaux à Hubei, y compris l’hôpital Leishenshan nouvellement construit et un hôpital de fortune dans le district de Jiangxia à Wuhan.

Le Hubei a été décimé par la crise et ses installations médicales sont au point de rupture. Alors que des milliers de médecins ont été envoyés de toute la Chine pour aider cette province et que ces deux nouveaux hôpitaux ont été construits en quelques jours, il y a toujours une lutte avec une pénurie de fournitures médicales et de personnel médical. Il existe de nombreux rapports faisant état de décès au Hubei qui auraient pu être évités, mais pas en raison d’un manque de soins médicaux adéquats.

 

Des remèdes efficaces à base de plantes pour combattre le coronavirus – la phytothérapie

Les scientifiques de la Médecine Traditionnelle Chinoise se battent également pour rechercher des remèdes en phytothérapie, selon la médecine alternative, efficaces et se préparer à des essais cliniques pertinents, selon Li Yu, chef du Département d’administration des Sciences et de la Technologie.

Une concoction à base de plantes en phytothérapie, connue sous le nom de soupe Qingfei Paidu, qui mélange l’éphédra, provenant de la plante Ephedra Sinica, et la racine de réglisse entre autres ingrédients, est apparue comme un candidat prometteur, a déclaré Li.

“Nous analysons maintenant de près 701 patients qui prennent la concoction dans 10 régions au niveau provincial”, a déclaré Li. “Parmi eux, 130 cas sont sortis de l’hôpital, les symptômes de 51 cas ont diminué et 268 cas ont montré des améliorations.”

“Les données disponibles ont ouvert de belles perspectives dans le déploiement de la Médecine Traditionnelle Chinoise pour traiter le nouveau coronavirus nCOV et ont renforcé notre confiance pour gagner la bataille contre la maladie”, a-t-il ajouté.

 

Sources : chinadaily.com.cn et bloomberg.com

Niklas

Suédois, d'origine de Stockholm et vivant à Paris depuis 2004. Je pratique les arts martiaux depuis 2009 et peu après j’ai appris le massage tuina thérapeutique. C'est la pratique intense et régulière des arts martiaux qui m'a permis de développer ma santé et mon énergie pour plus tard me spécialiser dans le domaine des soins énergétiques.